Sur la route

par B. O.  -  23 Janvier 2015, 21:55  -  #Soleil

Nous sommes pressés parce que nous n'avons pas le temps, et, paradoxalement, nous n'avons pas le temps parce que nous voyageons en voiture. Si nous allions à pied, nous aurions plus de temps et ne serions pas pressés.

 

Alberto Moravia

Pentax K5 - Pentax 18-55 mm - 48 mm - ISO 200 - 1/50 s - f/7,1 - réglage manuel

Pentax K5 - Pentax 18-55 mm - 48 mm - ISO 200 - 1/50 s - f/7,1 - réglage manuel

A travers la fenêtre d'unTGV, sur le chemin retour d'un déplacement professionnel.

 

N'oubliez pas de cliquer sur la photo, pour la voir en grand format.

 

duke 27/01/2015 08:45

Simplement magnifique !
Bonne journée

B. O. 27/01/2015 21:34

Merci.

JMS* 26/01/2015 10:27

Parfait !
Que dire de plus ?

B. O. 27/01/2015 21:35

Si j'avais pu ouvrir la fenêtre du TGV, cela aurait été encore mieux ;-)

Lannic 25/01/2015 18:01

Une bien belle photo malgré les conditions particulières.
Je trouve d'ailleurs que les reflets en haut à droite ne manqueraient pas d'intriguer si l'on ne connaissait pas l'histoire de cette photo.

B. O. 27/01/2015 21:36

J'ai hésité à recadrer la photo. Mais finalement l'original et son histoire, c'est mieux.

cri 24/01/2015 19:40

savoir prendre son temps ! ....
Une superbe photo , beaux jeu de reflets c'est très réussi
bon week end à tous bisou

B. O. 24/01/2015 22:17

Prendre son temps, oui, mais quand même pressé de rentrer pour retrouver ma famille.

marilug 33 24/01/2015 14:49

très belle photo, superbe rendu des couleurs et des contrastes

B. O. 24/01/2015 22:17

Merci

Pascale MD 24/01/2015 10:02

Magnifique coucher de soleil.
Bonne journée

B. O. 24/01/2015 22:16

Merci.

Ptck 23/01/2015 22:47

Et qui va doucement va loin !! superbe cliché douceur de soir

B. O. 24/01/2015 22:16

Douceur du soir capturée grâce au reflex qui a accompagné mon voyage.

DAN 23/01/2015 22:14

Tu arrives à faire d'excellentes photos même quand le conditions ne s'y prêtent pas !

B. O. 24/01/2015 22:14

Excellent je ne dirai pas, satisfaisante, oui.
La vitesse du TGV, le reflet de la vitre, furent des paramètres perturbateurs.