Après la pluie

par B. O.  -  1 Novembre 2012, 22:56  -  #Paris

Ce sont les petites pluies qui gâtent les grands chemins.

Proverbe français

 

Pentax K5 - Pentax 18-55 mm -  27 mm - ISO 400 - 1/40 s - f/5,6

Pentax K5 - Pentax 18-55 mm - 27 mm - ISO 400 - 1/40 s - f/5,6

Hector 11/11/2012 12:20

J'aime beaucoup le reflet et les bottes dans la même photo.

B. O. 13/11/2012 21:30



Qui dit flaques, dit bottes



Pierre 05/11/2012 08:23

Jolie reflet et dynamique avec ces pas.

B. O. 05/11/2012 09:15



Merci.



Gérard Méry 03/11/2012 23:22

Le flou des pieds et le reflet dans la flaque sont bien sympathiques

B. O. 05/11/2012 09:09



En plus, ils sont synchrones dans leurs mouvements.



CommeUnReflex 03/11/2012 18:13

Bravo pour ce coup d'oeil. J'adore !!!

B. O. 03/11/2012 18:50



Merci.



dominique 03/11/2012 15:36

j'aime beaucoup, c'est superbement fait.. le flou léger dans le mouvement des pieds, c'est joliment réalisé.

B. O. 03/11/2012 17:40



Merci.


L'immobilisme du reflet devant le mouvement des pieds m' a permis de rendre ce cliché plus intéressant.



MARIE 02/11/2012 21:57

Whouaou ! que dire de plus ?! je suis vraiment impressionnée...

B. O. 02/11/2012 22:06



Il ne faut pas. Il suffit regarder et se placer où il faut.



tce76 02/11/2012 20:56

Composition recherchée avec non seulement le reflet de l'opéra, mais aussi celui des passants.
Bien joué.

B. O. 02/11/2012 22:04



Oui recherchée.


Car le photographe était plus gênant que la flaque d'eau.



phyll 02/11/2012 19:34

... et l'eau péra un magnifique reflet !!!..... ça m'botte !!! :o)

B. O. 02/11/2012 22:05



Et encore vous n'avez pas vu la publication suivante



Sofie 02/11/2012 17:52

Bonsoir BO,
des clichés comme je les aime!
bon week

B. O. 02/11/2012 18:27



Merci.


Et surtout merci pour votre fidélité.



DAN 02/11/2012 10:17

Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour le photographe

B. O. 02/11/2012 18:28



Non un petit mouvement de doigt pour appuyer sur le bouton



Fée Flo 02/11/2012 08:13

L'opéra figé dans les restes de pluie et les parisiens qui poursuivent leur course sans prêter attention ... Ils courent, avancent, filent !

B. O. 02/11/2012 18:29



Toujours pressé. Car il risque de louper son métro