Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une envie de modestement partager mes clichés d'un bout de vie, de l'instant, du moment.

Sur la route

Nous sommes pressés parce que nous n'avons pas le temps, et, paradoxalement, nous n'avons pas le temps parce que nous voyageons en voiture. Si nous allions à pied, nous aurions plus de temps et ne serions pas pressés.

 

Alberto Moravia

Pentax K5 - Pentax 18-55 mm - 48 mm - ISO 200 - 1/50 s - f/7,1 - réglage manuel

Pentax K5 - Pentax 18-55 mm - 48 mm - ISO 200 - 1/50 s - f/7,1 - réglage manuel

A travers la fenêtre d'unTGV, sur le chemin retour d'un déplacement professionnel.

 

N'oubliez pas de cliquer sur la photo, pour la voir en grand format.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Simplement magnifique !<br /> Bonne journée
Répondre
B
Merci.
J
Parfait !<br /> Que dire de plus ?
Répondre
B
Si j'avais pu ouvrir la fenêtre du TGV, cela aurait été encore mieux ;-)
L
Une bien belle photo malgré les conditions particulières.<br /> Je trouve d'ailleurs que les reflets en haut à droite ne manqueraient pas d'intriguer si l'on ne connaissait pas l'histoire de cette photo.
Répondre
B
J'ai hésité à recadrer la photo. Mais finalement l'original et son histoire, c'est mieux.
C
savoir prendre son temps ! ....<br /> Une superbe photo , beaux jeu de reflets c'est très réussi <br /> bon week end à tous bisou
Répondre
B
Prendre son temps, oui, mais quand même pressé de rentrer pour retrouver ma famille.
M
très belle photo, superbe rendu des couleurs et des contrastes
Répondre
B
Merci
P
Magnifique coucher de soleil.<br /> Bonne journée
Répondre
B
Merci.
P
Et qui va doucement va loin !! superbe cliché douceur de soir
Répondre
B
Douceur du soir capturée grâce au reflex qui a accompagné mon voyage.
D
Tu arrives à faire d'excellentes photos même quand le conditions ne s'y prêtent pas !
Répondre
B
Excellent je ne dirai pas, satisfaisante, oui.<br /> La vitesse du TGV, le reflet de la vitre, furent des paramètres perturbateurs.