LIEN

par B. O.  -  10 Mars 2012, 08:57  -  #Plantes

Le lierre meurt où il s'attache.

Proverbe français

Lierre.jpg

30 mm - ISO 100 - 1/125s - f/9,5 - priorité à l'ouverture - léger travail sur la courbe de tonalité

  

C'est une liane arborescente, dont l'ancêtre est probablement d'origine tropicale. C'est une des rares lianes que l'on trouve en Europe et en Asie Mineure (avec la clématite, le houblon ou le chèvrefeuille) qui forme des tiges ligneuses rampantes ou grimpantes de taille indéfinie (il atteint facilement 30 mètres de long et 25 m en hauteur).

 

Il est inutile de couper les branches et d'arracher les pousses de lierre à tout-va, contrairement aux idées reçues. Le lierre ne mérite pas son surnom de « bourreau des arbres ». On voit parfois des arbres morts recouverts de lierre, mais celui-ci n'est pas responsable de la mort de l'arbre, qui ne lui sert que de support. Lors de promenades durant l'hiver, on pourrait croire que les arbres à feuilles caduques sont étouffés par le lierre, qui reste bien vert durant l'hiver, mais ce n'est qu'une fausse impression, donnée par l'opposition des cycles de développement entre le lierre et son support. Très rarement, les tiges du lierre finissent par enserrer complètement le tronc de l'arbre qui le supporte, mais comme il pousse verticalement et de façon rectiligne sur son support, et très rarement en s'enroulant autour comme le chèvrefeuille, il ne pose pas de problème à l'arbre (à la différence d'une glycine ou d'un vieux chèvrefeuille qui causent des déformations et retards de croissance à leur l'arbre-support).

(d’après http://fr.wikipedia.org/wiki/Lierre_grimpant)

 

  

  

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
S
Bonjour,
merci pour ces explications, j'aime voir le lierre sur de vielles batisses
bonne soirée
Répondre
M
C'est ça la nature ..!
Répondre
L
Un peu de verdure et de ciel bleu pour nus faire rêver à des jours meilleurs ; sympa le cadrage
Répondre
C
il a l'air bien costaud quand même ! :-)
bon dimanche à tous
Répondre
P
... et le mot lierre est théâtrale !!!.....
je sais..... je sors !!... ;o)
Répondre
B


J'ai mis du temps à comprendre.


Mais depuis je trouve que vous méritez une couronne (de lierre bien sûr).



D
...où l'on voit le résultat de la modification de la courbe des tonalité, et c'est bien car ça restitue ce que l'oeil voit et non le capteur !
Répondre
D
Le Lierre offre un graphisme intéressant pour le photographe !
Bonne journée
Répondre
B


C'est vrai que cela a attiré mon oeil. Bon dimanche.



F
Le lierre symbolise la force dans la signification des plantes. Cela renforce les détails donnés par Etienne. Mais j'avaoue que j'aime cetet "plante parasite".
Répondre
E
Sauf que si, le lierre parasite les arbres et participe à sa dégénerescence. Ses "pieds" s'incrustent sous l'écorce pour arrimer la liane, favorisant ainsi une entrée aux champignons et aux virus.
C'est un paysagiste qui m'a appris ça. Et on peut voir la différence entre avant le lierre et une fois que le lierre a recouvert et condamné un arbre.
Répondre
G
Merci BO le jardinier
Répondre